Le plan du gouvernement français pour combattre les punaises de lit

Au milieu du siècle dernier, la France avait réussi à se débarrasser des punaises de lit. Elles n’avaient pas totalement disparu, mais leur présence avait fortement diminué. Seulement, depuis quelques décennies, elles sont revenues et nous faisons désormais face à une recrudescence de ces nuisibles. D’ailleurs, aujourd’hui, les professionnels de la désinsectisation, à l’instar de notre société, considèrent qu’il s’agit d’un fléau … qu’il faut combattre. Et le gouvernement français est du même avis puisqu’en février 2020, il a élaboré un plan de prévention et de lutte contre les punaises. L’objectif est clair : éliminer ces petits parasites qui infestent de plus en plus de logements et d’établissements ouverts au public.

Une campagne d’information pour accompagner les Français

Vendredi 21 février 2020, le gouvernement a lancé une campagne d’information afin d’aider les citoyens à reconnaître ces nuisibles, à les éliminer et à s’en prémunir. Pour cela, un site Internet a été mis en ligne, regroupant de nombreuses informations (signes indiquant la présence de punaises de lit, endroits où elles se cachent, solutions pour les éliminer …etc.) et des conseils. Un numéro de téléphone a également été créé (0 806 706 806). En parallèle, le gouvernement souhaite que les professionnels se structurent sous un label. Et prochainement, une mission à l’Assemblée nationale devrait voir le jour pour envisager des évolutions législatives. Du côté de l’opposition, les députés de la France Insoumise avaient déjà demandé, au cours de l’été 2019, que les infestations de ces parasites soient considérées comme un enjeu de santé publique.

Les punaises, un véritable fléau pouvant toucher tout le monde

Comme le rappelle le gouvernement sur son site dédié à la lutte contre les punaises de lit, ces dernières concernent toute la population. Elles ne sont pas la conséquence d’un problème d’insalubrité. Elles investissent aussi bien les cinémas que les appartements, les hôtels, les maisons de retraite, les gîtes, les résidences de tourisme … D’autant qu’elles peuvent se cacher dans de nombreux endroits : dans les matelas, les sommiers, les fissures et fentes d’un parquet, sous des meubles, dans des plinthes, dans des canapés et fauteuils…etc.

Et pour éviter leur prolifération, l’Etat conseille, après la découverte de la présence de ces nuisibles, « d’agir très rapidement ». Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez contacter notre équipe pour que nous puissions évaluer votre problème et intervenir au plus vite chez vous.