Comment faire pour se débarrasser des chenilles processionnaires ?

Les chenilles processionnaires font désormais partie des insectes avec lesquels nous devons cohabiter en France lorsque les beaux jours reviennent. Or, cela n’est pas sans danger puisque ces dernières sont recouvertes de poils urticants qui, au contact de la peau, des muqueuses ou des yeux, provoquent des piqûres. Et quand une personne est allergique, les réactions peuvent être impressionnantes. De même, les humains ne sont pas les seuls concernés puisque les chiens y sont très sensibles. C’est pourquoi, en cas de nid, mieux vaut s’en débarrasser rapidement. Seulement, cette destruction ne doit pas se faire n’importe comment et nécessite la pose d’un piège sur le tronc de l’arbre infesté ou dans les branches.

Faire poser un piège par un expert pour enlever le nid

Après avoir remarqué la présence d’un nid de chenilles processionnaires, le premier réflexe à adopter est d’établir un périmètre de sécurité. Personne ne doit s’en approcher car les poils de ces insectes sont urticants et se dispersent facilement avec le vent. Et on ne les retrouve pas uniquement sur leur corps, ils sont également très nombreux dans les nids. Pour les détruire, faire appel à des professionnels reste la meilleure solution. Il ne faut surtout pas tenter de le faire seul (toujours à cause des poils, dont les piqûres peuvent être responsables de réactions allergiques). Chez As de Pic, nos équipes sont formées à la pose des pièges pour éliminer ces nuisibles. Elles connaissent les précautions à prendre et les procédures à respecter. En fonction de l’environnement, de l’emplacement et de la taille du nid, elles vont utiliser un éco-piège ou le piégeage à phéromone. Et quand celui-ci a fait effet, elles s’occupent de détruire le nid et de le retirer.

Les poils urticants des chenilles, les responsables des piqûres

La chenille processionnaire se distingue des autres espèces par ses poils urticants. Quand ils sont en contact avec la peau, ils causent une sensation de micro-piqûres qui entraînent des réactions cutanées, souvent des démangeaisons aigues voire des allergies. Au niveau des yeux, de la bouche, de la gorge, ils provoquent des œdèmes. Chez les personnes allergiques, une intervention médicale est nécessaire pour recevoir un traitement efficace.
Les poils présentent aussi un danger pour les chiens, notamment lorsqu’ils les touchent avec le museau, la gueule. S’ils en avalent ou en touchent, il faut donc immédiatement aller chez le vétérinaire.
Alors, si ces insectes ont envahi vos arbres, ne vous en approchez pas et contactez des professionnels, telle notre société As de Pic, pour les éliminer !