Quels sont les risques d’un nid de chenilles processionnaires ?

Les chenilles processionnaires présentent des dangers pour les humains, les chats et chiens qui peuvent se faire piquer, et les arbres. D’où la nécessité de ne pas les laisser proliférer en France. Pour les éliminer, il faut détruire les nids. Seulement, ces derniers sont également dangereux. En plus d’abriter ces insectes nuisibles, ils sont remplis de leurs poils qui sont urticants. Par conséquent, il ne faut pas s’en approcher et surtout, ne pas essayer de les détruire n’importe comment. Taper dedans avec un bâton par exemple est un geste à éviter. Pour s’en débarrasser, il faut faire appel à des spécialistes, comme nos agences As de Pic. Nos désinsectiseurs interviennent partout en France pour piéger ces nuisibles et procéder à la destruction des nids, dans le respect des règles de sécurité.

Des chenilles qui piquent à cause de leurs poils urticants

Avoir un nid de chenilles processionnaires est dangereux car il contient de nombreux poils de ces insectes, même si ces derniers sont sortis. Ils peuvent être dispersés, par le vent notamment et au contact de la peau, des muqueuses, des yeux, ils provoquent des irritations chez les hommes et animaux domestiques. Les chats et chiens sont donc susceptibles d’être piqués par ces poils, qui sont très irritants. D’autant qu’ils sont légers, fragiles et se détachent facilement du corps de ces nuisibles, en particulier quand ils sont inquiets, stressés. Et lorsqu’ils se détachent, ils libèrent la thaumétopoéine, une toxine urticante et allergisante. Les risques sont donc nombreux car on peut les avaler, les inhaler ou en avoir sur la peau, sur les yeux.

Des nuisibles dangereux pour les chats et les chiens

Si les hommes doivent se méfier d’un nid de chenilles processionnaires, c’est également le cas des animaux. Si vous avez des chats, des chiens, il est nécessaire de les surveiller et de les empêcher de s’en approcher. En effet, ils peuvent se faire piquer s’ils les touchent, ou les lèchent. Idem s’ils mettent leur museau sur le nid. S’ils sont piqués, sur une patte ou le museau par exemple, ils vont se lécher pour se soigner… et se contaminer la langue. Dans ce cas, les symptômes apparaissent rapidement : ils couinent, bavent, la lange gonfle, se tuméfie et durcit. Quand cela se produit, il faut appeler immédiatement un vétérinaire pour qu’ils soient pris en charge afin d’éviter une nécrose de la langue. De même, pensez à contacter un désinsectiseur en France pour remédier à ce problème de chenilles qui piquent.