Comment faire pour enlever un nid de frelons sans se faire piquer ?

Il y a une quinzaine d’années environ, le frelon asiatique faisait son apparition en France. Aujourd’hui, on le retrouve un peu partout sur le territoire car il prolifère vite. En fait, cette espèce se reproduit très rapidement. Pour limiter son développement, il faut détruire ses abris. Seulement, cette opération nécessite des précautions car cet insecte est dangereux. Quand il se sent agressé, à l’instar de la guêpe par exemple, il attaque pour se défendre. C’est pourquoi il faut être vigilant si vous repérez un nid. D’ailleurs, si vous en avez un dans votre jardin et que vous voulez savoir comment l’enlever, la réponse est la suivante : ne le faites pas vous-même. Il faut faire appel à un professionnel pour éviter les accidents.

Ne pas s’en approcher, le premier réflexe à adopter

Pour ne pas vous faire piquer par des frelons asiatiques, il n’existe pas 36 solutions. Tout d’abord, ne touchez pas à un nid, que ce soit avec une branche, un bâton ou votre main. Vous devez donc vous en tenir éloigné et idéalement, établir un périmètre de sécurité aux alentours. Ensuite, ne tentez pas de le décrocher pour l’enlever car vous risquez une attaque de ces insectes. Pour information, sachez qu’un nid peut en contenir plusieurs milliers. On vous laisse imaginer le danger si vous vous attirez les foudres d’un essaim … Enfin, ne vaporisez pas dessus un insecticide ou autre produit chimique. Là encore, ils se sentiront menacés et deviendront agressifs.

Contacter un professionnel, le seul moyen sécurisé pour le détruire

Vous vous demandez comment enlever un nid de frelons ? Ne perdez pas de temps à chercher des conseils sur Internet. Pour le faire en toute sécurité, sans vous mettre en danger, il est impératif de s’adresser à un spécialiste de la désinsectisation, qui dispose des équipements de protection adéquats et des connaissances requises pour le détruire. Pour limiter les accidents, appelez-le dès que vous constatez la présence de ces nuisibles. N’attendez pas plusieurs jours, ils ne partiront pas. Souvent, ils deviennent actifs au début du printemps. Les mâles et femelles nidifient jusqu’à mi-septembre puis, s’ils survivent, ils hibernent. Alors, quand les beaux jours sont de retour, soyez vigilant ! Et si vous avez besoin d’une intervention, notre équipe est à votre disposition.