Quels sont les signes d’une infestation de cafards dans un logement ?

Parmi les nuisibles redoutés par les particuliers, les cafards figurent en 1ère place. Particulièrement repoussants, on les associe souvent à l’insalubrité, à la saleté. Pourtant, on peut les trouver partout, y compris dans les logements bien rangés et propres. Mais leur présence n’est pas une nouvelle réjouissante, tant pour la santé des habitants d’un logis infesté que pour l’hygiène et il ne faut pas les laisser proliférer. En cas d’infestation, il est donc indispensable d’agir rapidement afin de les éliminer. S’il est rare de les voir en pleine journée car ils sortent surtout la nuit, il existe cependant des signes permettant de détecter leur présence.

Les traces indiquant la présence de ces nuisibles

Les cafards sortent lorsque la nuit tombe et ils se cachent la journée. Néanmoins, ils laissent des traces qui permettent de les identifier. Parmi les signes les plus courants d’une infestation de ces nuisibles, on retrouve des poches d’œufs et des restes des cocons des larves, des déjections (qui ressemblent à des grains de café moulu) et une très mauvaise odeur qui est dégagée par leurs phéromones. De même, ils s’attaquent aux aliments, notamment ceux qui sont mous et sucrés, tels que des fruits, et les emballages en plastique, en carton ne les arrêtent pas. Ainsi, il est fréquent de trouver des traces de leur passage sur des denrées alimentaires. En revanche, si des cafards sortent en journée, cela signifie que l’invasion est importante…

Les lieux où ils aiment se réfugier dans une maison, un appartement

Pour reconnaître les signes d’une infestation de cafards, il faut aussi savoir où ils se cachent. Ils ont plusieurs lieux de prédilection dont la cuisine et la salle de bain car ils y trouvent des sources de chaleur. Ils aiment aussi l’humidité et peuvent se loger dans un sauna, un spa, ou à proximité de tuyaux, des évacuations d’eau. Ils se cachent également dans les tiroirs des meubles de cuisine, des tables et même sous des assises. Etant capables de s’insérer dans de toutes petites fissures, ils arrivent à se faufiler dans des plafonds, des murs, des plinthes. Autant d’endroits où l’on peut repérer des signes de leur présence. Et pour les éliminer, une désinsectisation est nécessaire car ils sont coriaces et résistent aux insecticides vendus dans les grandes surfaces.